lundi 1 juillet 2019

RAL n°131


1er semestre 2019
FRONTIÈRES

Le mot frontière ne peut renier son origine militaire. On faisait frontière pour combattre et se défendre. Qu’elles soient géographiques, politiques, linguistiques ou culturelles, les frontières ne sont-elles pas à l’origine des conflits entre les hommes ? Combien de sang versé, combien de guerres pour gagner ou défendre des frontières ? Mais, comme la frontière a deux côtés, ce terme est ambigu. La frontière est objet de conquête ou garantie de paix. Elle peut être cause d’affrontement et nourrir les hostilités ou préserver les conditions de bonne entente permettant à chaque communauté d’assurer son identité. Elle peut nous figer dans nos certitudes ou nous préserver des excès et de la transgression de l’hubris.

Qu’elles soient naturelles comme les montagnes, les déserts, les mers, les fleuves et les rivières ou artificielles, comme les murs, les barrières, les clôtures, les frontières désignent tout ce qui fait obstacle, tout ce qui sépare. Mais ce vocable recouvre bien d’autres formes de limites et de délimitations pas toujours aussi nettes que les frontières d’un pays. Il est des seuils intangibles et des frontières translucides.

Où est la frontière entre le rêve et le réel, entre le jour et la nuit, le visible et l’invisible, le palpable et l’impalpable, le dedans et le dehors, le fini et l’infini, entre la parole et le silence ? Il s’agit moins alors de ce qui sépare deux côtés que de ce qui se trouve entre eux.

Les frontières entre les sens qui nous permettent d’appréhender le monde ne sont pas plus étanches comme l’attestent les synesthésies mises en lumière par d’innombrables auteurs. « Toute littérature est assaut contre la frontière », écrit Kafka.

Repousser les frontières du savoir, dépasser les idées reçues, traquer les secrets de la matière et de l’esprit… n’est-ce pas là la beauté et la noblesse de l’aventure humaine ? La limite suppose encore un illimité. Comme le ciel et le silence, comme le sourire et les larmes, l’art n’est-il pas sans frontière ?

Jacques Goorma

samedi 1 juin 2019

RAL n°131


Éditorial & Sommaire

du numéro à paraître en juin 2019

______


Dossier thématique

« Frontières »


Die Brücke, un pont vers l'émotion
Karl Schmidt-Rottluff - La percée dans la digue - 1910


ÉDITORIAL


Le dossier PATRIMOINE, réalisé par Dominique Huck, propose une réflexion sur la thématique et la fonction de la frontière dans la littérature alsacienne du XXe siècle. Aux textes d’Adolphe Matthis, André Weckmann, Conrad Winter et Germain Muller, nous avons ajouté deux poèmes d’Adrien Finck.

Le dossier thématique FRONTIÈRES, présenté par Jacques Goorma, a suscité l’intérêt de nombreux auteurs, dont des voix nouvelles. Les contributions reflètent la diversité de la notion même de frontière.

Les rubriques VOIX MULTIPLES, CHRONIQUES et NOTES DE LECTURE viennent enrichir ce numéro. Signalons qu’un hommage est rendu à Tomi Ungerer, récemment disparu.

Pour accompagner la thématique centrale de la frontière, Catherine Wackenheim-Jacobs nous offre une série de photographies inédites.

La commission littéraire de l’Académie Rhénane attribue le Prix du Patrimoine 2019 à la Revue Alsacienne de Littérature, fondée en 1983 par Auguste Wackenheim. Cette distinction valorise « l’éclairage essentiel sur la littérature étrangère et transfrontalière, tout en s’ouvrant aux voix d’ailleurs ». Maryse Staiber, directrice de la publication, en sera le récipiendaire le samedi, 15 juin, au Grenier d’abondance, Opéra du Rhin, Strasbourg.

Nous vous souhaitons un bel été et espérons vous retrouver lors de notre Assemblée Générale, suivie de la matinée littéraire et du verre de l’amitié, qui se tiendra au Münsterhof, le samedi 19 octobre 2019.

Maryse Staiber & Marie-Thérèse Wackenheim

Le site internet dédié à la revue, créé par Alain Fabre-Catalan qui en assure l’administration, rend compte de notre actualité littéraire. Les auteurs y trouveront les informations utiles concernant les thèmes abordés dans les prochains numéros. Le dossier thématique du numéro 132 de décembre 2019 s’intitulera TRAMES.

____________________________________________
____________________


SOMMAIRE


Catherine Wackenheim-Jacobs : Silhouettes sur une frontière                           

éditorial                                                                                  

Catherine Wackenheim-Jacobs : De part et d’autre d’une frontière tracée au sol     

PATRIMOINE
Dominique Huck : La frontière dans la littérature dialectale                              
Adolphe Matthis : Sengessle üs ’m Exil                                                         
André Weckmann : granz. Die Fahrt nach Wyhl                                            
Conrad Winter : Unsri Gerechtigkeit                                                             
Adrien Finck : Vill Brucka n üs Stei. Elsàssliad                                             

Catherine Wackenheim-Jacobs : Frontière Strasbourg-Kehl, Passerelle Mimran 

DOSSIER : FRONTIÈRES
Jacques Goorma : Frontières                                                                       
Emma Guntz : Begrenzt                                                                            
Alain Fabre-Catalan : Le passage du gué                                                      
Karlheinz Kluge : Grenzgänger                                                                  
Anne-Marie Soulier : L’outre-pays                                                              
Cécile Oumhani : Traverser l’océan                                                             
Jacques Goorma : Le front                                                                        
Wendelinus Wurth : Über Grenzen                                                            
Arnoldo Feuer : Sanglot de la frontière                                                         
Laurent Grison : Vu du ciel                                                                       
Eva-Maria Berg : in einem fluss wechselt die grenze                                          
Denis Leypold : La main qui de l’étendard. Une frontière la mer                     
Emannuel Pierre : Expérience humanitaire aux frontières                               
Jutta v. Ochsenstein : begrenzt. an der Grenze                                             
Kza Han : Gitternetz. Höhenwinkel                                                            
Fabrice Farre : Entre-deux                                                                        
Frédérique Laurent : Frontières indésirables                                                
Pierre Judide : L’épreuve des limites et l’infini                                                
Germain Roesz : La ligne d’horizon a disparu                                               
Dagmara Kraus : liedvoll, deutschyzno moja                                                   
Markus Manfred Jung : nochber. übre trage. uf em frid hof. vo dusse                  
Marie-Yvonne Munch : Frontières insupportables limites                               
Jacques Stoll : Sud-sud-ouest voyage                                                              
Yves Rudio : mìt ùn ùhne grenze                                                                  
Alix Lerman Enriquez : Frontières                                                             
Claudia Scherer : Wo sind meine Grenzen ?                                                  
René-Ralf : Vue d’ici (paysages d’entre-deux)                                                 

Catherine Wackenheim-Jacobs : Mur de Berlin, Berlin-Friedrichshain            

VOIX MULTIPLES
Alain Fabre-Catalan : Signe de reconnaissance                                             
Jacques Tornay : Le nom gravé                                                                 
Pierre Judide : Golgotha alsacien / Elsassischer Golgotha /
             Elsässischer Golgotha                                                                    
Stratís Pascális : ΤΟΠΙΟ ΤΟΥ ΜΕΛΛΟΝΤΟΣ / Paysage du futur.
            ΕΛΕΥΘΕΡΙΑ Ή ΘΑΝΑΤΟΣ / La liberté ou la mort
            (Traduction : Michel Volkovitch)                                               
Hélène Belletto-Sussel : Entre les ombres et la lumière, Božena Němcová      
Božena Němcová : Viktorka                                                                     
Jean-Claude Walter : Poèmes des bords du Rhin. Rhénane. Si je m’élance         
Michael Benaglio : Dank an die AKWs                                                    
Marie-Yvonne Munch : Enfance lumière                                                  
Isabelle Lévesque : Premier matin                                                           
Auguste Wackenheim : Spròche Engel                                                      
Gerda Mucker-Frimmel : Der Gedanke. Vergeblich                                  
Martine Blanché : Le cerisier. Baignade. Sophie. « Colo »                              
Marlena Braester : la durée se déploie comme une colline                               
Cécile A. Holdban : À la lisière                                                               
Claude Vancour : Croisements pénultièmes                                                

NOTICES BIO-BIBLIOGRAPHIQUES                                             

Catherine Wackenheim-Jacobs : Œuvre de Tomi Ungerer projetée
             sur la façade du Palais Rohan, février 2019                                       

CHRONIQUES
Vincent Wackenheim : Tomi Ungerer : l’éparpillement des cendres                 
Jacques Fortier : Réécrire l’histoire de l’autonomisme alsacien
            de l’entre-deux-guerres                                                                    
Jean-Claude Walter : Ma rencontre avec René Schickele                                 
Jean-Claude Walter : Chronique des arts. Picasso le Maître                            
Maryse Staiber : Die Brücke 1905-1914                                                   
Françoise Urban-Menninger : Avez-vous lu Jean-Claude Walter ?                

Catherine Wackenheim-Jacobs : Dans un musée                                       

NOTES DE LECTURE